arbres

Depuis 20 ans, nous recyclons solidaire

Les origines de arbres : le Comité de Recherche pour l’Emploi de la Boissière (CREB)

Devant le constat alarmant de l’augmentation constante du chômage début 1980, dans le quartier d’habitat social du Nord de Nantes, (plus de 20% de la population active sans emploi) un groupe de travailleurs sociaux, militants de quartier, personnes en recherche d’emploi, s’est mis en place en 1983 pour agir concrètement en créant le Comité de Recherche pour l’Emploi de la Boissière (CREB) siégeant au Centre Socio-Culturel de la Boissière au cœur d’une cité d’habitat social.

Son action s’est développée autour de la mise en place de plusieurs ateliers :

  • petits travaux d’entretien de la maison et du jardin
  • atelier de repassage
  • collecte de vieux papiers et cartons

Ainsi que la création de liens avec l’ANPE, se déplaçant sur le quartier avec bac d’offres, la recherche collective de travaux saisonniers, l’organisation des transports pour se rendre sur le lieu de travail (achats et prêts de vélos moteurs).

1991 : création de arbres (Association de Récupération Boissière Réinsertion Emploi Solidarité)

L’expérience du CREB a duré cinq ans et c’est après la création des contrats emploi- solidarité par le gouvernement Rocard en 1990 que ce même groupe a imaginé, après étude de faisabilité, de créer début 1991, l’un des premiers chantiers d’insertion du département, sous le nom d’arbres : Association de Récupération Boissière Réinsertion Emploi Solidarité, avec comme support d’activité d’insertion, la collecte, le tri et la revente des vieux papiers cartons sur le territoire de la ville de Nantes.

Cette activité a pu démarrer grâce au soutien de la nouvelle municipalité Ayrault, qui encourageait une action innovante pour le tri sélectif sur Nantes, et la création d’emplois d’insertion, facteurs de cohésion sociale.

Les économies réalisées par la collectivité sur la collecte et le traitement des ordures ménagères grâce au tonnage extrait par ARBRES (jusqu’à 3000 tonnes/an dans les années 2000) étaient réinvesties partiellement sous forme de subventions de soutien à l’action d’ARBRES, pour la création d’emplois d’insertion et la mise en place de préqualifications ou de qualifications professionnelles, destinés aux plus éloignés de l’emploi, au lieu de partir en fumée au centre d’incinération.

C’est ainsi que partant de 12 postes d’insertion en 1991 arbres accueille aujourd’hui 47 personnes en contrat d’insertion CDDI (26 heures par semaine) et 11 postes en CDI à temps complet pour organiser l’activité et assurer l’accompagnement des personnes en contrat d’insertion dans ses deux ateliers, le premier à Nantes-Nord, le second à Nantes-Est-Entreprises.

1991-2011 : d’un logo à l’autre

GIF - 41.9 ko

Le logo historique de arbres
Dessiné à la main par Gilbert Scheid, un habitant du quartier de la Boissière, ce logo est largement connu de la population nantaise.

JPEG - 1.1 Mo

Le nouveau logo de arbres
2011 : pour ses 20 ans, Arbres fait évoluer son logo. Il reprend la forme générale du logo historique, et place en son cœur la valeur humaine de l’association. Il est dessiné par Agnès Fuseau, graphiste des Ateliers du Bocage.


© 2011 Association Arbres